MOHOLY NAGY

Comme nous l’avons évoqué dans l’article du 19 octobre 2012, l’univers graphique du futur est une référence au film « Things to come ».

Lorsque que Thierry a cherché plus en amont des précisions sur le film, il a remarqué que les effets spéciaux visuels, splendides et très novateurs pour l’époque, avaient été réalisés par Moholy Nagy, qui n’est autre qu’un peintre, sculpture et photographe, ancien professeur au Bauhaus. Ces effets sont réalisés à partir de maquettes réduites de bâtiments transparents dans lesquels de la lumière est projeté. Cette lumière crée des ombrages et des mises en relief donnant l’illusion d’une ville fantastique.

Nous avons donc voulu rendre hommage au travail de Moholy Nagy, dans l’univers futuriste de notre livre, en nous inspirant de certaines de ses oeuvres pour les décors et les jeux d’ombre et de lumière.

Things to come

 

 

 

Voici une image tirée du film Things to Come (1936),  de William Cameron Menzies.

Un petit bijou de mise en scène, de photographie, décors et costumes. Le film le plus abouti en matière de science-fiction à l’époque.

C’est dans cet univers graphique que Paul, le héros de notre histoire, ayant sans doute vu ce film au cinéma, s’imagine l’épopée de son ami Zarth Arn.